Les procédures légales pour entrer aux USA

L'ESTA – Electronic System for Travel Authorization - est un système électronique d'autorisation de voyage conçu pour offrir aux responsables américains de la sécurité intérieure d'avoir une meilleure visibilité sur les voyageurs avant même leur départ de leur pays respectif.  

Faire ma demande ESTA
Note: 4.27 75 votes

L'ESTA, une nouvelle procédure pour entrer aux USA sans visa

L'autorisation ESTA est un système d'exemption de visa permettant aux citoyens de nombreux pays européens et de cinq pays asiatiques de prendre l'avion ou d'embarquer pour une croisière vers les États-Unis.

Chaque voyageur doit être en possession d'une autorisation ESTA au moment du départ. Cette demande d'autorisation de voyager peut se faire à tout moment, mais le Departement américain de la sécurité intérieure recommande de l'effectuer au minimum 72 heures avant le départ. Contrairement à l'ancien système, la nouvelle formalité ESTA est payante. Le paiement est devenu obligatoire le 8 septembre 2010.

Il est cependant à noter que cette demande n'est pas systématiquement accordée bien que la plupart le sont et dans un court délai. Une fois validée, l'autorisation est valable pendant deux ans, sauf annulation, et utilisable pour des entrées multiples.

 

Passeport et visa

Les ressortissants français voulant se rendre aux États-Unis avec l'autorisation ESTA, uniquement valable pour les séjours touristiques ou les voyages d'affaires n'excédant pas 90 jours, n'ont pas besoin de visa s'ils disposent d'un passeport biométrique, d'un passeport électronique ou tout simplement d'un passeport pouvant être lu par une machine fabriquée avant le 26 octobre 2005.

Par contre, ceux qui sont titulaires d'un passeport français ni électronique ni biométrique, mais lisible en machine fabriquée après le 26 octobre 2005 doivent obligatoirement effectuer une demande de visa auprès du consulat américain et ne peuvent bénéficier du programme d'exemption de visa ESTA. En outre, le voyage aux USA ne nécessite pas la validité du passeport 6 mois après la date du retour.

Tous les voyageurs, même les bébés, ont besoin d'un passeport individuel pour séjourner aux États-Unis. L'inscription du nom des enfants sur le passeport des parents n'est en effet pas reconnue par l'administration américaine.

 

À l'arrivée sur le territoire américain

Une fois les pieds posés sur le territoire américain, chaque voyageur est soumis à un enregistrement obligatoire comprenant la prise des empreintes digitales, dont le nombre de doigts varie en fonction des aéroports, et la photographie du visage.

À tout moment, les autorités portuaires et aéroportuaires américaines peuvent effectuer sur chacun des passagers des contrôles approfondis durant lesquels il est vivement recommandé de n'émettre aucune remarque critique ou ironique sous peine de détention, d'amende ou d'interdiction de séjour. La présentation d'un billet d'avion ou de croisière aller-retour et d'une preuve de solvabilité (chèques de voyage, carte de crédit. ) est aussi requise à l'entrée aux USA.

 

Pour les femmes mariées

Depuis le 1er novembre 2010, le nom d'état civil inscrit sur le billet d'avion doit impérativement être identique à celui figurant sur le code-barres du passeport. Les ressortissantes françaises qui ont l'habitude de donner le nom de leur mari doivent donc au moment de la réservation faire preuve de vigilance et indiquer leur nom de jeune fille.

Le contrôle des documents étant fait par une machine, l'entrée aux États-Unis sera systématiquement refusée en cas de problème puisque aucune intervention humaine n'est plus possible à ce moment-là.

 

Les cas de refus d’entrée sur le territoire américain :

L’entrée sur le territoire américain est soumise à un certain nombre de règles dictées par la loi américaine en vigueur. Il est donc possible que cette entrée vous soit refusée en raison de plusieurs facteurs. Voici les principales causes de refus :

  • Un refus antérieur ou une expulsion du territoire : Si vous avez déjà tenté de vous rendre aux Etats-Unis et que votre entrée a été refusée ou que vous avez été reconduit aux frontières du pays par les autorités, vous ne pourrez pas entrer de nouveau aux USA.
  • La non-présentation des documents officiels : Comme vous le savez, l’entrée aux Etats-Unis requiert un certain nombre de documents officiels comme un passeport en cours de validité et une autorisation ESTA ou un visa. S’il vous manque l’un de ces documents ou qu’un de ces documents n’est plus valide, vous ne pourrez pas entrer sur le territoire américain.
  • Un refus de la part des agents d’immigration : Même si vous disposez de toutes les autorisations légales nécessaires à votre entrée aux USA, rien n’empêche les agents de l’immigration que vous rencontrerez lors de votre débarquement, de vous refuser la sortie de l’aéroport et donc l’entrée sur le sol américain si vous avez enfreint la loi.
  • Un problème de santé particulier : Certaines personnes souffrant de maladies contagieuses ou nécessitant des soins réguliers et lourds sont également interdites de séjour aux USA.
  • Représenter un risque pour la sécurité du pays : Enfin, si les autorités américaines estiment que vous représentez un quelconque risque pour la sécurité nationale, par exemple si vous êtes un repris de justice ou que vous êtes fiché pour des actions ou l’appartenance à un groupe terroriste, vous ne pourrez bien entendu pas vous rendre aux Etats-Unis.
Faire ma demande ESTA