Escale aux Etats-Unis : Faut-il une autorisation ESTA ?

Vous avez sans doute déjà connaissance de la nécessité d’obtenir une autorisation ESTA ou une visa pour effectuer un voyage aux Etats-Unis. Mais qu’en est-il si vous effectuez un voyage vers une autre destination, mais que votre trajet comprend une escale aux Etats-Unis ? Vous faudra-t-il dans ce cas effectuer une demande d’autorisation ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici avec quelques explications.  

Faire ma demande ESTA
Note: 4.27 89 votes

Est-il obligatoire de demander l'autorisation ESTA en cas d’escale aux Etats-Unis ?

La réponse à la question de la nécessité d’une autorisation ESTA pour une escale aux Etats-Unis est bien entendu positive. Et pour comprendre pourquoi cette autorisation est nécessaire, il est important de saisir la différence qui existe entre un voyage qui vous fera survoler les USA, et un voyage qui demandera un atterrissage sur le sol américain.

Les visas, et plus récemment, le dispositif ESTA, permettent aux autorités américaines de réguler les entrées et sorties de ressortissants étrangers sur leur territoire. Lorsque votre avion ou votre bateau effectue une escale dans un aéroport ou un port américain, vous devenez, en tant que passager, un visiteur, et ce, même si vous ne posez pas le pied en dehors de l’appareil.

Il est donc logique que votre voyage nécessite une autorisation de voyage ESTA.

 

Comment demander une autorisation ESTA pour une escale aux Etats-Unis ?

Les démarches à suivre pour obtenir une autorisation ESTA dans le cadre d’une simple escale aux Etats-Unis sont les mêmes que lorsque vous effectuez cette demande pour un séjour sur le sol américain. Il vous suffit donc d’accéder à un formulaire de demande en français, comme celui que vous trouverez sur notre site, et de le remplir avec soin.

Prenez le temps d’étudier chaque question et d’y répondre le plus honnêtement possible, mais aussi de vous munir de votre passeport biométrique ou électronique. Ce passeport doit être celui que vous utiliserez pendant votre voyage.

La seule différence est que vous devrez ici mentionner que vous effectuerez une escale aux USA, lorsqu’on vous demandera le but de votre voyage.

Vous devrez bien entendu remplir toutes les conditions d’obtention de cet ESTA, à savoir :

  • Etre ressortissant d’un des pays membres du dispositif ESTA.
  • Posséder un passeport électronique ou biométrique.
  • Ne pas séjourner plus de 90 jours aux Etats-Unis. (Ce qui sera votre cas en cas de simple escale.)

Une fois le questionnaire rempli, vous devrez le valider afin qu’il soit transmis aux autorités américaines en charge d’étudier votre demande. Pour cela, il vous sera nécessaire de vous acquitter de quelques frais de dossier à régler en carte bancaire.

 

Quel est le délai d’obtention de l’ESTA pour une escale aux Etats-Unis ?

Le délai d’obtention de l’autorisation ESTA pour une escale aux Etats-Unis est le même que pour un voyage traditionnel, c’est-à-dire 72 heures après la validation de votre formulaire.

La décision d’accord ou de refus vous sera envoyée par email à l’adresse que vous avez indiquée lors de votre demande.

 

Peut-on sortir de l’aéroport lors d’une escale grâce à l’ESTA ?

Comme nous venons de le voir ensemble, il est nécessaire de faire votre demande d’ESTA et d’obtenir cette autorisation de voyage si vous envisagez un voyage dont le vol fait une escale aux Etats-Unis car sans cette autorisation, vous ne serez pas autorisé à embarquer, et ce, même si vous ne sortez pas de l’appareil.

Mais lorsque l’escale en question est plutôt longue, certains passagers souhaitent profiter de ce temps pour visiter un peu les alentours. Il faut dire que dans certains aéroports, cela peut être une occasion idéale de faire un peu de tourisme. Notamment, si votre escale a lieu à New-York, l’aéroport se trouve relativement près de Manhattan et vous avez donc la possibilité de vous rendre rapidement dans le centre-ville afin de découvrir l’une des facettes les plus emblématiques des USA.

Mais avant d’envisager ce type de visite, assurez-vous d’avoir le temps nécessaire devant vous. Nous vous conseillons en effet de rester dans l’aéroport si votre escale ne dure que quelques heures et de n’en sortir que pour les escales supérieures à une dizaine d’heures. En effet, dans le temps qui vous est imparti sur place, il est nécessaire de décompter le temps que vous mettrez à débarquer de l’appareil, celui que vous allez passer au contrôle des douanes et qui peut prendre plusieurs heures selon l’aéroport et son affluence, mais aussi le temps nécessaire pour passer de nouveau les services de sécurité de l’aéroport lorsque vous y retournerez et bien sûr le temps d’embarquement dans l’avion.                                    

Au final, il ne vous restera que peu de temps pour faire du tourisme mais cela peut s’avérer intéressant pour les escales les plus longues. Il vous sera ainsi possible par exemple de passer la nuit dans un hôtel proche de l’aéroport si votre vol ne repart que le lendemain matin ou d’aller faire un peu de shopping et de goûter quelques spécialités culinaires locales dans le cas contraire.

Bien entendu, cela n’est possible que si vous avez une autorisation ESTA car votre passeport sera systématiquement vérifié lorsque vous franchirez les contrôles de l’immigration aux frontières. Si tout est en ordre, rien ne vous empêchera de sortir de l’aéroport et de mettre à profit votre escale aux Etats-Unis pour avoir un avant-goût de ce pays et de sa culture fascinante.

 

L’ESTA doit-il couvrir l’ensemble de votre voyage en cas d’escale aux Etats-Unis ?

Une autre question que se posent beaucoup de voyageurs qui font escale aux Etats-Unis concerne la durée de validité de leur ESTA. Il est en effet possible que vous disposiez déjà d’une autorisation ESTA encore valide après en avoir eu l’utilité pour un précédent voyage aux Etats-Unis et que celle-ci soit toujours en cours de validité au moment de votre départ. Dans ce cas, vous pourrez l’utiliser pour votre escale à l’aller aux Etats-Unis. Mais dans le cas où cet ESTA arrive à expiration avant votre date de vol retour,  que faut-il faire ?

Si votre vol retour comprend également une escale aux USA et que votre ESTA sera arrivé à expiration avant cette date, vous devrez faire une nouvelle demande, et ce, même si vous avez présenté un ESTA valide lors de votre voyage aller et même si votre voyage a duré moins de 90 jours. En effet, lorsque vous vous rendez dans un autre pays après avoir fait escale aux USA, cela signifie que vous sortez du territoire américain. L’escale de l’aller et l’escale du retour sont dont considérés comme deux séjours différents aux Etats-Unis et vous devez donc disposer d’une autorisation ESTA valide pour chacune de ces escales.

Deux possibilités s’offrent alors à vous si vous vous trouvez dans cette situation particulière :

  • La première consiste à renouveler votre ESTA une fois qu’il sera arrivé à expiration et afin de profiter pleinement de sa durée de validité de deux ans. Mais cela implique bien entendu d’avoir les moyens de faire cette demande d’autorisation depuis le pays dans lequel vous vous trouverez lors de votre séjour. Vous devez notamment vous assurer de disposer d’une connexion à Internet et du temps nécessaire pour cette procédure.
  • La deuxième solution consiste quant à elle à renouveler votre ESTA avant la fin de sa validité et avant votre date de départ. Ainsi et à part si votre voyage dure plus de deux ans, vous aurez la garantie que votre autorisation ESTA est valable à la fois pour l’aller et pour le retour et que vos deux escales se passeront sans encombre. Le seul défaut de cette méthode est que vous perdrez quelques jours de validité de votre ESTA actuel puisque ces derniers ne seront pas ajoutés aux deux années de validité légale du nouvel ESTA.

A vous donc de choisir la solution qui vous semble la plus appropriée selon vos envies.

Faire ma demande ESTA