Qu’est ce que l’ESTA ?

Note: 4.22 9 votes

Qu’est ce que l’ESTA ?

L’ESTA : un système de sécurité infaillible

La date du 12 janvier 2009 marque l’entrée en vigueur de l’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization aux États-Unis. Il incombe ainsi aux vacanciers et aux voyageurs d’affaires de donner sur Internet quelques informations relatives à leurs destinations, à la durée du séjour et au motif du déplacement.

Cette procédure initiée par les autorités américaines est fondée sur un principe de sécurité avant tout. Les informations insérées sur la base de données du site web ESTA leur permettent d’étudier à l’avance le profil de chaque visiteur afin de prévenir d’éventuels actes de terrorisme ou autres entreprises dangereuses pour la société américaine.

Grâce à un système de haute surveillance, les informations sont extrêmement protégées. Les approches mises en place préviennent ainsi toutes les tentatives de piratage ou d’utilisations frauduleuses des renseignements.

 

Qui doit procéder à une demande ESTA ?

Les personnes originaires de 22 pays européens inscrits au plan d’exemption de visa ainsi que les voyageurs originaires de 5 pays de l’Asie sont concernés par cette réforme. Sans limite d’âge ni de sexe, l’inscription à l’ESTA est obligatoire pour tout individu majeur ou mineur, accompagné ou non. Il faut également une autorisation ESTA par personne. Pour obtenir cette autorisation il faut remplir le formulaire ESTA en cliquant ici

Cette demande d’autorisation est en outre soumise aux voyageurs en escale (transit) par avion ou en croisière. Les entrées par voie routière sont cependant affranchies. L’ESTA est dans ce cas remplacée par les vérifications d’identité aux frontières. Ainsi, ceux qui débarquent aux États-Unis en voiture depuis le Canada par exemple ne sont pas contraints de présenter un justificatif d’accord de séjour.

L’ESTA permet par ailleurs les séjours touristiques ou les voyages d’affaires de moins de 90 jours. Une demande de visa au préalable est requise au-delà de cette durée.

 

De l’autorisation d’admission sur le territoire américain

Le délai d’acquittement de 72 heures est essentiel dans la mesure où l’étude du profil cas par cas requiert parfois une marge de temps. Dans la majorité des cas, la réponse est immédiate, autorisant les départs de dernière minute. Si le voyage n’est pas autorisé, il faut effectuer une demande de visa pour un séjour temporaire.

Les services consulaires de l’ambassade des États-Unis s’occupent de toutes les formalités nécessaires pour ce faire. Les autorisations en instance demandent une surveillance de l’état d’avancement de la demande sur le site Internet ESTA. La réponse définitive est donnée sous 72 heures. Cependant, la demande peut être effectuée à tout moment, et ce, même si les projets de vacances aux États-Unis ne sont pas encore définis.

L’autorisation de voyage est valable pendant deux ans à compter de la date de validation ou avant, si le passeport expire. Le voyageur bénéficie ainsi d’une autorisation pour entrées multiples. La possession d’un justificatif ESTA n’assure cependant pas l’entrée aux postes frontière. Cette pièce permet essentiellement l’embarquement à bord d’un vol ou d’un paquebot à destination des États-Unis. L’officier d’immigration aux postes frontière est la seule personne du corps administratif à pouvoir se prononcer sur sa validité. La demande d’autorisation ESTA est payante depuis septembre 2010.