Les alternatives en cas de refus de l’autorisation ESTA

Toutes les demandes d'autorisation ESTA soumises aux autorités intérieures ne sont pas forcément validées. En effet, le formulaire ESTA n'est pas applicable aux voyageurs qui souhaitent se rendre aux États-Unis, mais qui ne sont pas originaires d'un pays affilié au programme VWP. Par ailleurs, les demandeurs issus d'un pays intégrant le programme VWP peuvent aussi se voir refuser leur autorisation ESTA. C'est essentiellement le cas des personnes qui aspirent à rester plus de 90 jours sur le territoire américain. L'autorisation ne cautionne en effet que les demandes de séjour n'excédant pas 90 jours.  

Faire ma demande ESTA
Note: 4.20 64 votes

Les différentes causes du refus de l'autorisation l'ESTA

Les voyageurs dont les renseignements personnels inscrits sur le passeport ne concordent pas avec ceux qui sont mentionnés sur le formulaire ESTA peuvent aussi se voir refuser leur autorisation de séjour ou de transit aux USA. C'est aussi le cas des demandeurs qui utilisent un passeport temporaire ou un passeport dont la date de validité a expiré.

Autrement, le fait de ne pas remplir convenablement le formulaire ESTA peut entraîner un refus de l'autorisation. Les questions à répondre par oui ou non ne requièrent aucune autre notification.

Par ailleurs, certaines informations personnelles spécifiées sur le formulaire peuvent influencer sur la décision des autorités intérieures. C'est le cas des demandeurs atteints de maladies contagieuses, des ressortissants étrangers ayant commis des actes criminels et des personnes suspectées d'être impliquées dans d'éventuels actes de terrorisme. Les demandeurs répondant à ces profils peuvent aussi être interdits d'accès aux États-Unis.

 

Les démarches à suivre en cas de refus d'une autorisation ESTA

Le formulaire ESTA étant destiné à filtrer les éventuels terroristes et les criminels, les personnes qui ont répondu par oui aux questions relatives à ces délits se verront refuser leur demande d'autorisation ESTA. Par contre, pour les demandeurs qui ont commis des erreurs ou des omissions en remplissant le formulaire ESTA, il est possible de soumettre une nouvelle demande en respectant un intervalle de 10 jours entre les deux demandes.

Il conviendra alors de bien faire concorder les informations personnelles spécifiées sur le passeport et sur le formulaire pour éviter un nouveau refus. Pour les personnes issues de pays non affiliés au programme VWP, la demande d'un visa est une démarche incontournable.

Pour les ressortissants étrangers qui maintiennent leurs projets de voyage aux USA malgré le refus de l'autorisation ESTA, il est nécessaire de procéder à une demande de visa auprès des services consulaires de l'Ambassade des États-Unis établis dans leur pays d'origine.

Notons que lorsqu'une autorisation ESTA est refusée, les motifs de refus ne sont pas communiqués aux demandeurs. Par ailleurs, lors du rendez-vous obtenu auprès des ambassades américaines pour obtenir un visa de court séjour, le personnel qui se charge de l'entretien n'est pas en mesure de donner des informations au demandeur quant au refus de son autorisation ESTA.

En outre, il est aussi nécessaire de noter qu'aucun rendez-vous en urgence n'est octroyé par l'Ambassade des États-Unis pour les voyageurs dont le formulaire ESTA a été refusé. Il est donc nécessaire de se conformer aux procédures classiques de demande de visa pour pouvoir se rendre aux USA.

 

Peut-on connaître les raisons d’un refus d’autorisation de voyage ESTA ?

Bien que la réponse à votre demande d’autorisation de voyage ESTA soit le résultat d’une étude sérieuse de votre dossier, les agents de l’immigration en charge de celle-ci ne sont pas dans l’obligation de vous tenir informé de la raison de ce refus.

Vous recevrez donc simplement un email vous indiquant que votre demande a été refusée sans autre explication et il ne vous sera pas possible de savoir pour quelle raison cette autorisation ne vous a pas été accordée.

A vous donc de passer au crible les différentes causes de refus que nous avons évoquées ici afin de déterminer celle qui vous concerne et ainsi de savoir s’il est judicieux ou non de refaire une demande d’ESTA ou de faire une demande de visa en vous rendant sur le site du consulat.

Dans tous les cas et si vous avez reçu un refus d’autorisation de voyage, il est inutile de tenter de maintenir votre voyage puisque l’embarquement vous sera interdit par la compagnie aérienne et même si vous pouviez embarquer, vous ne seriez pas autorisé à  entrer sur le territoire américain une fois débarqué.

 

Est-il possible d’obtenir une autorisation ESTA après un premier refus ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le fait d’avoir obtenu un refus suite à une demande d’autorisation ESTA en ligne ne signifie pas pour autant que vous ne pourrez pas vous rendre aux Etats-Unis par le biais d’un autre type d’autorisation comme une demande de visa. Mais vous avez également la possibilité de faire une nouvelle demande d’ESTA après avoir laissé passer un délai de 10 jours suite à la notification de ce refus.

Bien entendu, si vous refaite exactement la même demande que la première demande, cela entrainera sans doute la même réponse à savoir un refus de la part des autorités en charge d’examiner les dossiers. Mais dans certains cas bien précis, cette nouvelle procédure de demande peut aboutir à une acceptation de votre demande.

Par exemple, si votre ESTA a été refusé à cause d’une simple erreur lors du remplissage du formulaire initial, il y a de grandes chances que votre seconde demande soit acceptée, à condition que les autres critères soient respectés. Cela peut parfois arriver et c’est la raison pour laquelle vous devez faire très attention au moment de répondre au questionnaire et bien relire l’ensemble de vos réponses avant de le valider. En effet, sachez qu’il n’est absolument pas possible de modifier simplement la réponse ayant entrainé votre refus d’autorisation ESTA afin de l’obtenir et que vous devrez alors refaire entièrement la procédure depuis le début et payer de nouveau les frais.

Il est également possible que votre situation ne vous ait pas permis par le passé d’obtenir une autorisation ESTA et que, suite à un changement majeur de cette situation, vous soyez désormais en mesure de l’obtenir. C’est par exemple le cas pour les demandes refusées à cause d’un pays de résidence non-reconnu par le dispositif, à cause d’une durée de séjour supérieure à 90 jours ou encore à cause d’un motif de voyage non-adapté. Dans ce cas et si vous respectez désormais les critères d’admission à l’ESTA, vous pourriez obtenir une autorisation lors de cette nouvelle demande.

Mais dans certains cas, il est inutile de faire une nouvelle demande d’ESTA suite à un refus car vous ne pourrez en aucun cas obtenir cette autorisation. Par exemple, si vous avez obtenu un refus d’autorisation de voyage à cause de votre situation judiciaire ou de votre état de santé, il y a de fortes chances pour que ce refus soit réitéré cette fois-ci.

 

Le refus de votre ESTA vous permet-il d’obtenir un visa pour les Etats-Unis ?

Bien entendu, les personnes qui ont essuyé un refus de la part des autorités en charge d’examiner les demandes d’autorisation ESTA peuvent tenter de se rendre aux Etats-Unis par le biais d’un autre moyen légal. Par exemple, vous avez la possibilité de demander un visa classique si votre situation vous le permet.

Les demandes de visa peuvent notamment servir aux personnes qui souhaitent voyager aux USA et qui ne résident pas dans un des pays membres du dispositif ESTA, si vous souhaitez y effectuer un séjour de plus de 90 jours ou encore si vous souhaitez vous y rendre pour d’autres raisons que du simple tourisme.

Pour faire une demande de visa, vous devez vous rendre sur un site spécifique proposant le formulaire en ligne et le remplir de la même manière que vous le feriez avec une demande d’ESTA. Cependant, il existe quelques différences notables entre une demande d’ESTA et une demande de visa. Par exemple, avec la demande de visa, vous devrez télécharger une photo d’identité respectant les critères prédéfinis par la législation. Vous devrez également envoyer certaines pièces justificatives supplémentaires à votre dossier et, dans certains cas, un rendez-vous pour un entretien sera également nécessaire pour mener à bien votre demande.

Le délai d’attente pour obtenir un visa étant bien plus long que pour une demande d’ESTA, nous vous conseillons de vous y prendre bien à l’avance pour effectuer cette démarche.

Mais attention ! Ce n’est pas parce que votre ESTA a été refusé que vous obtiendrez automatiquement votre visa. En effet, l’obtention d’un visa répond à certaines règles bien précises qu’il est important de connaitre et de respecter. Ainsi, lorsque vous n’êtes pas admissible à l’autorisation ESTA, il reste possible que votre demande de visa soit également refusée en fonction des réponses que vous aurez fournies dans le formulaire de demande en ligne. Pour en savoir plus à propos des conditions d’obtention du visa pour les Etats-Unis, vous devez vous rendre sur le site de l’ambassade américaine de votre pays de résidence qui y listera les informations importantes à connaitre et vous indiquera comment faire votre demande.

En définitive, s’il existe d’autres possibilités de se rendre aux USA suite à un refus de votre ESTA, vous ne pouvez pas avoir la garantie d’obtenir une autorisation de voyage car cela dépend avant tout de votre situation.

Faire ma demande ESTA